• Spain 16 France Israel america
x
x

Your search results

Faire une affaire: Un couple français a acheté un appartement à Jérusalem – Combien cela leur a-t-il coûté?

Posted by ranit on November 20, 2016
| 0

By Ranit Nahum-Halevi

Récemment, un couple de français a acheté un appartement de 4 pièces sur la rue Palmach à Jérusalem. L’appartement a une superficie de 90 mètres carrés et a été vendu pour ₪ 3 millions (₪ 33.000 par mètre carré). Le couple a acheté l’appartement pour un mois d’utilisation résidentielle, puisqu’ils envisagent de se déplacer en Israël au cours de l’année à venir. L’opération a été réalisée par un bureau immobilier appartenant à Laurent Boubli.

Palmach Street dans le vieux quartier de Katamon à Jérusalem est considéré comme l’une des rues principales et est donc préféré par les résidents étrangers, les promoteurs de logement et les investisseurs pour faire des transactions immobilières résidentielles. L’ancien quartier Katamon est l’un des quartiers les plus anciens de Jérusalem. Établi dans les années 50, il est caractérisé par des bâtiments résidentiels de 3 à 5 étages, dont beaucoup sans ascenseur. Le quartier est relativement proche du centre de Jérusalem, mais aussi un peu éloigné. Situé entre le quartier de Talbiya au nord et la colonie grecque et allemande au sud, le quartier est considéré comme l’un des bastions de la bourgeoisie de Jérusalem.

Un sondage montre que récemment, des transactions immobilières ont été effectuées dans la rue Palmach pour ₪ 30-42.000 le mètre carré. En Septembre, un appartement de 2 pièces, 49 mètres carrés a été vendu pour ₪ 3,1 millions. Une analyse des caractéristiques du quartier révèle qu’il y a un taux élevé de personnes qui louent un appartement, en particulier les appartements relativement petits. Ce fait peut indiquer, entre autres, un marché locatif actif et une forte demande de logements dans la région, ce qui est un avantage pour les propriétaires qui souhaitent louer leurs appartements.

A noter: La plupart des parcelles du quartier appartiennent à l’Église orthodoxe grecque. Les zones de luxe à Jérusalem, y compris les quartiers tels que le Vieux Katamon, Talbiya, Rehavia et la colonie allemande, sont restés dans l’incertitude l’année passée. C’est parce que, sur beaucoup de ces parcelles dans ces quartiers, les contrats de bail qui ont été signés avec l’Église sont sur le point d’expirer. Cela signifie que le terrain et ses bâtiments seront automatiquement retournés à l’église ou à ceux qui parviennent à obtenir une extension de l’accord du bail de l’église, à un coût assez élevé pour le propriétaire de l’appartement.

Regardez l’article:
http://www.lagur.com/hebrew/%d7%90%d7%93%d7%9e%d7%95%d7%aa-%d7%9b%d7%a0%d7%a1%d7%99%d7%94/

Leave a Reply

Your email address will not be published.